Ce test capte les spores de moisissures présentes dans l’air à l’aide d’une pompe et les fixe sur une lamelle de verre de microscope enduit d’adhésif. C’est en laboratoire que les microbiologistes identifieront aux genres uniquement la moisissure présente dans le bâtiment échantillonné. Cette technique a l’avantage de dépister les spores mortes et vivantes qui possèdent tous deux des caractéristiques allergènes et pathogènes pour l’homme. Cette technique permet aussi de détecter un réservoir plus vieux que la technique viable par impaction.

Additional Info